Faire son Ikigai : le guide pratique (exemple + schéma Ikigai)

Portrait Mathilde Lanselle Coach en reconversion professionnelle

Chaque jour vous vous levez en traînant les pieds ? Vous avez l’impression de vivre une vie qui ne vous correspond pas vraiment ? Votre quotidien manque de sens et d’épanouissement ?

Faire son Ikigai est une grande aide quand on se sent perdu dans sa vie.

L’Ikigai est une philosophie de vie qui nous vient tout droit du Japon et qui nous guide pour vivre une vie pleine de sens.

Faire son Ikigai permet de mieux se comprendre et de découvrir dans quelle direction aller pour être en accord avec soi et vivre sa vie pleinement, en exploitant son potentiel.

Motivé pour découvrir le vôtre ? Alors c’est parti !

Que peut vous apporter l'Ikigai ?

Qu'est-ce que L'Ikigai ?

Le mot Ikigai vient du japonais Iki = vivre et Gai = raison. On le traduit couramment par “raison de vivre”.

En japonais, il est utilisé à la fois pour désigner les choses simples du quotidien (un rayon de soleil, notre tasse du café du matin, le sourire d’un passant dans la rue, …) et aussi nos grands objectifs et réussites.

C’est une philosophie de vie qui nous aide à vivre longtemps et en bonne santé.

Les bienfaits de l'Ikigai

L’Ikigai nous reconnecte à notre appétit de vivre et à une source de motivation au quotidien.

Chercher son ikigai, c’est changer notre regard sur la vie.

C’est un nouvel état d’esprit qui nous amène à :

  •  Se reconnecter à soi
  • Croire en nos capacités à créer une vie épanouissante et alignée
  • Trouver un but à notre vie et avoir le courage de persévérer malgré les obstacles
  • Etre plus heureux et moins stressé
  • Vivre en bonne santé et plus longtemps
  • Etre plus créatif et avoir plus de succès

Trouver votre Ikigai peut littéralement changer votre vie !

Pas du jour au lendemain.

Mais une fois votre Ikigai trouvé, vous allez pouvoir le cultiver jusqu’à ce qu’un jour, cela porte ses fruits. L’ikigai est avant tout un processus.

Faire son Ikigai en remplissant les 4 cercles

Trouver son Ikigai apporte de la clarté sur qui on est et ce qu’on souhaite. Mais ce n’est pas si simple.

Voici donc les différentes étapes à suivre pour faire ce travail d’introspection et pouvoir remplir le schéma de l’Ikigai.

Schéma Ikigai Mathilde lanselle

Cercle 1 : Qu'est-ce que j'aime ?

Pour identifier votre Ikigai et ce que vous aimez, un bon indicateur est l’état de Flow. C’est un concept créé par le psychologue Mihály Csíkszentmihályi.

Il désigne un état dans lequel on est tellement absorbé par l’activité que l’on est en train de faire que plus rien d’autre ne compte. On ressent un profond bien-être et nous avons plaisir à travailler.

  • Qu’est-ce qui vous met en joie et en énergie, même dans les actes simples du quotidien ?
  • Quelles activités vous font perdre la notion du temps ?
  • Quels sont vos centres d’intérêt et vos passions ? Pourquoi cela vous intéresse ?
  • Quels sont vos lectures / séries / films préférés ? Pourquoi ?

Cercle 2 : Quels sont mes talents ?

Nos talents nous semblent souvent tellement naturels que nous pouvons avoir du mal à les conscientiser.

Voici quelques questions pour vous y aider :

  • Pour quelles activités avez-vous du potentiel ? Avez-vous l’impression de vous réaliser ?
  • Sur quoi vous complimente-t-on ?
  • Pour quoi vous demande-t-on de l’aide ?
  • Comment utilisez-vous vos points forts et compétences au quotidien ?

Cercle 3 : A quels besoins du monde puis-je répondre ?

Selon la philosophie de l’Ikigai, contribuer à la société est essentiel pour notre bien-être et celui de la collectivité.

En aidant les autres, nous nous sentons utiles et nous trouvons notre place dans le monde. 

  • Qu’est-ce qui vous met en colère dans la société actuelle ? Pourquoi ?
  • Quelles sont les causes pour lesquelles vous seriez prêt à vous battre ?
  • Comment pouvez-vous utiliser vos talents et compétences pour contribuer à un monde meilleur à votre échelle ?
  • Comment avez-vous envie d’aider ?

Cercle 4 : Pour quoi puis-je être payé ?

L’ikigai n’est pas forcément lié à la vie professionnelle.

Le plus important est de sentir qu’on s’accomplit à travers une activité, qu’elle soit rémunérée ou non.

  • Quelles activités peuvent vous permettre d’être reconnu ? Valorisé ?
  • Que rêviez-vous de faire comme métier quand vous étiez enfant ?
  • Vous sentez-vous épanoui dans votre métier actuel ? Qu’est-ce qui vous manque pour vous sentir utile et pour exploiter votre potentiel ?
  • Listez en vrac les idées d’activités, de métiers ou de services pour lesquels vous pourriez être rémunéré ou reconnu

Prenez le temps de laisser mûrir votre réflexion. Les réponses vont venir au fur et à mesure.

Trouver une activité qui a du sens

Croisez les informations

C’est maintenant le moment de croiser toutes les informations que vous avez fait émerger. 

A partir des éléments recueillis, vous allez pouvoir lister vos idées pour les 4 éléments ci-dessous et finaliser votre schéma Ikigai. Identifiez : 

  • Vos passions : cela correspond à la fois aux activités que vous aimez faire et pour lesquelles vous êtes doué.
  • Vos missions : le terme de mission n’est pas toujours facile à comprendre dans le cadre de l’Ikigai. Entendez par là les activités en lien avec la communauté. Ce sont des activités que vous aimez faire et qui vous donnent l’impression de contribuer à quelque chose qui vous dépasse.
  • Vos vocations : ce sont les activités qui répondent à des besoins de la société et pour lesquelles vous pouvez être rémunéré. Il n’est pas nécessaire d’avoir toutes les compétences dès le départ : vous pouvez les acquérir en vous formant.
  • Vos professions : ce sont les activités pour lesquels vous avez déjà les compétences requises et pour lesquels vous pouvez être payé ou être reconnu. 

Il ne vous reste plus qu’à trouver les activités qui sont au carrefour de ces différents cercles. Vous allez sans doute découvrir des points qui se répètent et qui constituent votre fil rouge, ce qui donne du sens à votre vie.

Vous n’avez pas envie de faire seul.e ce travail d’introspection et vous voulez être accompagné.e ? Découvrez le coaching Ikigai !

Un exemple d'Ikigai pour vous aider à compléter votre schéma

Voici mon propre schéma Ikigai pour vous inspirer et vous aider à remplir le vôtre.

Il n’y a pas une bonne manière de le faire. Sentez-vous libre d’adapter la méthode à la manière qui vous parle. Le principal, c’est que cela vous guide dans votre réflexion et que des réponses émergent !

Votre schéma Ikigai à compléter

Pour faire votre Ikigai en ligne, le télécharger ou l’imprimer, je vous ai créé un modèle sur Canva.

Pour l’utiliser, c’est très simple. Il vous suffit de créer un compte gratuit sur Canva et de cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à votre schéma Ikigai.

Vous pourrez ensuite l’utiliser à votre guise ! Si vous préférez, vous pouvez également le télécharger en PDF ici.

Faire son Ikigai : un jeu d'enfant

Ou presque ! 😄

Vous connaissez maintenant les étapes à suivre pour faire votre Ikigai et vivre une vie pleine de sens.

Rappelez-vous l’ikigai est un processus plus qu’une destination. 

Votre Ikigai n’est pas figé et surtout il est à cultiver au quotidien.

Si vous voulez être davantage guidé pour faire votre Ikigai, inscrivez-vous à l’atelier Ikigai gratuit ! Il a déjà aidé de nombreuses personnes à trouver leur Ikigai.

Vous avez aimé cet article ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut